ABBIS Location Vélo - Location - Vente - Réparation
 
Vélo à assistance électrique: mode d'emploi !
 
 
Le vélo à assistance électrique ou VAE est une bicyclette équipée d'un moteur électrique auxiliaire et d'une batterie rechargeable.
Sous la dénomination commune de « vélo électrique », cela signifie que l’assistance ne peut fonctionner sans apport d’énergie humaine, autrement dit ce n’est pas un vélomoteur (ou « Mobylette »).
Dés que vous actionnez le pédalier, le moteur électrique se met en marche et vient soulager votre effort .
Il existe deux types depédaliers :
 
- le capteur de mouvements : bon marché, il permet d'actionner le moteur à chaque fois que le cycliste effectue un tour complet de pédalage, le passage de l'aimant devant le capteur donnant ainsi le signal de marche au moteur
 
- le capteur de force: également appelé pédalier intelligent, du fait qu'il soit équipé de plusieurs aimants (10-12) qui indiquent à chaque pression du cycliste le niveau d'assistance nécessaire. Ainsi le pédalier est capable de retranscrire au moteur si vous êtes en côte, en démarrage, face à du vent...autant de situations qui nécessitent une véritable assistance Un quart de tour de pédalage suffit, pour déclencher l'assistance.
 
 
 
 
Un vélo électrique dont l'assistance se déclencherait sans que l'on pédale est considéré en Europe comme un scooter et est soumis à des contraintes réglementaires plus importantes : en France un tel véhicule doit être assuré et nécessite le port du casque.
 
Législation
 
Le vélo à assistance électrique est considéré légalement comme une bicyclette classique.
Le décret n°95-937 d'août 1995 relatif à la prévention des risques résultant de l'usage des bicyclettes précise la nature d'un vélo : « On entend par bicyclette tout produit comportant deux roues et une selle, et propulsé principalement par l'énergie musculaire de la personne montée sur ce véhicule, en particulier au moyen de pédales ».
Par ailleurs, la Directive Européenne 92/61/EEC indique qu'un VAE doit notamment respecter les caractéristiques suivantes :
 
- Arrêt du moteur dés que le cycliste arrête de pédaler.
- Arrêt du moteur lorsque la vitesse atteint 25 Km/h
- Moteur d’une puissance maximale de 250 Watts
- Absence de poignées d’accélérations, d’interrupteurs, de boutons ou autre dispositif qui permette au vélo d’avancer tout seul.
 
Fonctionnement
 
Le VAE est un vélo qui comporte une assistance électrique. Cette assistance a pour objectif de fournir un complément au pédalage. Elle est constituée d'un moteur, de batteries, d'un contrôleur et de capteurs.
·        Le moteur : celui-ci se situe au niveau de l'axe de la roue arrière et agit donc par propulsion Le moteurs de notre gamme sont constitués d'engrenages métalliques, ce qui assurent une longévité considérable, contrairement à de simples moteurs à engrenage nylon.
 
·        Les batteries : de différentes compositions qui vous serons détaillées ci-après
·        Le contrôleur : cerveau du système, il régule la consommation de courant et pilote le moteur dans ses différentes phases de fonctionnement : démarrage, régime continu, accélération... à partir des informations transmises par les capteurs.
·        Les capteurs au pédalier  : à capteur de force sur nos modèles
L'utilisateur dispose sur tous nos modèles de la possibilité de couper et de doser le niveau d'assistance en roulant, par l'intermédiaire d'un sélecteur au guidon.
 
Batteries
 
Les différents types
 
Différents types de batteriessont utilisées pour les VAE :
·        les batteries au plomb (Pb)
 
Elles sont lourdes, mais le prix  est bas. Pour conserver longtemps ces batteries en bonne forme, évitez, lors d'une utilisation, de décharger  complètement la batterie, ou de les laisser trop longtemps déchargées. 
Elles craignent le froid, et leur  puissance décroit avec la température.
Ces batteries supportent d'être inclinées,  mais pas renversées.
 
·        les batteries au nickel comprenant les Nickel Cadmium (Ni-Cd) et les Nickel Metal Hydrure (Ni-Mh)
 
Elles sont plus légères,  que celles au plomb. Elles souffrent d'un effet mémoire, c'est à dire qu'il faut décharger presque complètement la batterie pour pouvoir  la recharger complètement. Si l'on charge une batterie ayant encore  25% de charge, notre batterie n'offrira que 75% de sa capacité. D'autre part, le cadmium est un métal lourd très polluant, il est donc en voie de disparition.
 
·        les batteries au lithium comprenant les Lithium-Polymères (Lipo) et les Lithium-ion (Li-ion):
C’est la technologie de batteries la plus évoluée, Ce sont les meilleures, à ce jour car elles associent un des meilleurs rapports poids/puissance, une grande souplesse d'utilisation, pas d'effet mémoire, une grande puissance instantanée.
Les batteries utilisées pour notre gamme sont en composition Lithium-ion 36 Volts / 10 Ah. L'autotomie moyenne mesurée se situe entre 40 et 50 km, en fonction du parcours, du poids de l'utilisateur et du niveau d'assistance sélectionné.
 
La charge
Le temps d'une charge complète de la batterie lithium-ion demande de 5 à 6 heures.
 
Utilisation
 
Le comportement d'un vélo électrique dépend des caractéristiques qui lui ont été données lors de sa conception. En fonction de la population cible, les constructeurs définissent des critères d'utilisation qui servent à définir le comportement de l'assistance suivant le relief rencontré. Il est donc possible d'avoir des vélos à assistance électrique plus appropriés pour l'usage urbain, l'usage loisirs ou l'usage routier... Les performances et les ressentis au guidon sont fonctions de l'équipement du vélo, donc de sa partie cycle.
 
Notre gamme de vélos à assistance électrique permet donc d'avoir un vélo en fonction du type d'utilisateur,
 
en montée
L'assistance électrique est très efficace dans les montées, pour des pentes faibles et moyennes, jusqu'à 8 ou 10 %. Au-delà de 10 % de pente, ce type de vélo n'a d'intérêt que si la puissance instantanée maximale est suffisante, sans quoi le poids du moteur et de la batterie fera perdre de la vitesse au vélo.
Nos vélos à assistance électrique sont équipées de sept vitesses type Megarange chez Shimano, avec la première vitesse qui offre un pignon surdimensionné. L'intérêt réside dans le fait que sur cette vitesse, le cycliste peut monter des côtes de 8 à 10% sans se fatiguer .
 
au quotidien
Le VAE est intéressant pour des trajets quotidiens courts ou moyens (de 30 à 50 km), avec un dénivelé de quelques centaines de mètres. Il est idéal en particulier pour des personnes se déplaçant beaucoup en ville et souhaitant se déplacer rapidement sans trop d'efforts, ou encore pour des personnes handicapées, ou simplement pour rapporter en centre-ville ses provisions d'un supermarché de proche banlieue.
Il est de plus en plus prisé pour des déplacements domicile-travail par toutes les couches sociales, et très particulièrement par les cadres et catégories socioprofessionnelles supérieures : car il permet d'arriver sur son lieu de travail sans traces d'efforts (sueur...) et de rejoindre son domicile après sa journée de travail. Le fait d'emprunter les aménagements cyclables permet en effet d'éviter les bouchons aux heures de pointe.
Le VAE constitue une alternative crédible à la plupart des deux-roues motorisés pour un usage urbain avec une liberté et une vitesse souvent plus importante que les transports en commun. Il est par ailleurs très économique (moins de 0.10 €/100 km)(voir exemple ci-dessous) et n'émet aucun gaz polluant lors de son utilisation. Il exige toutefois la production et le stockage d'électricité. Enfin, en France, l'assurance et l'immatriculation ne sont pas obligatoires et comme tout vélo, le VAE est couvert par une simple assurance "habitation".
Calcul de consommation exemple de coût d'utilisation (hors pertes électriques et électromagnétiques) : batterie 36V - 10Ah, autonomie 50km (usage mixte)
soit une énergie électrique théorique disponible de : E = 36*10 = 360 Wh = 0,36kWh
or coût du kWh = 0,1085€ (2008 : suivant abonnements et sources d'approvisionnement)
donc coût d'une recharge -> C= 0,1085 * 0,36 = 0,039 € pour 50 km
soit pour 100 km - > 0,039*2= 0,08 €
Soit une consommation électrique de 8 cts d'euro aux 100 km pour l'assistance à la motricité.
 
Beaucoup d’entreprises utilisent le vélo pour des déplacements internes et externes. Plusieurs sociétés optimisent leur logistique tout en développant une image éco-citoyenne.
Le vélo électrique s’inscrit aussi dans le cadre de Plans de Déplacements d’Entreprises (PDE).
Les V.A.E peuvent également convenir  à des bases de loisirs, parcs d’attractions, sites touristiques.
 
Assurance/ Sécurité
 
Vous n’avez besoin ni de permis, ni d’immatriculation, ni d’assurance spéciale. Votre responsabilité civile, souvent incluse dans votre contrat d’habitation, suffit.
Le port du casque n’est pas obligatoire mais recommandé.
 
LaSanté
 
Dans une pratique régulière, il est prouvé que la pratique du vélo à assistance électrique est bonne pour la santé.
L’effort produit n’est pas violent, mais constant. Un exercice progressif pour des personnes qui ne pratiquent d’ordinaire aucun sport. Vous pouvez jouer avec les vitesses du vélo pour accroître par exemple la difficulté d’une côte !
ACCUEIL-  ARZON - DAMGAN -  ILE aux MOINES  - StGILDAS  - TARIF  - CONTACT - VANNES